Ialma | Musica | Veronica Codesal | Simbiose | musique celtique | Galice | chants | Worldmusic

Sonerien : fiançailles avec Ialma à Bruxelles – Lorient – lundi 27 février 2012

Lundi 27 février 2012 Une très belle ambiance, dimanche 19 février, sur la scène de la salle mythique de Bruxelles.

Le bagad de Lorient a séduit Bruxelles et les Galiciennes de ce groupe le week-end de 18 et 19 février. Les sonneurs comptent les inviter sur scène pour leur trente ans en 2013.

Ialma | Lorient

 

L’histoire

Un brin fourbus et très déçus de leur classement au concours de Brest, les Sonerien an Oriant ont retrouvé un large sourire sur les 2 000 km aller-retour afin d’aller jouer à Bruxelles, le week-end des 18 et 19 février.

Un rendez-vous très attendu que ces retrouvailles avec le groupe Ialma : cinq belles et talentueuses chanteuses galiciennes héritières de leurs traditions en Belgique où leurs familles se sont réfugiées, fuyant le joug franquiste.

La rencontre entre ces Bruxelloises chantant et dansant et les sonneurs de Lorient est pourtant récente : elle date du dernier Festival interceltique. « C’est vrai, on ne se connaissait pas », rappelle Jérôme Mercier, le président du bagad. « Mais, comme nous sommes le bagad du Festival, on nous demande souvent d’accompagner les artistes, Carlos Nuñez, Alan Stivell, Dan ar Braz. Cette fois, cela a été Ialma, pour un seul morceau, un hanter-dro ! » Les filles, autour de Véronica, avaient ébloui les festivaliers, n’hésitant pas à se lancer dans un pach-pi des soeurs Goadec. Cette rencontre a débouché sur ces vraies fiançailles. D’où ce déplacement enthousiaste pour marquer les 10 ans de Ialma à Bruxelles.

La salle mythique de l’Ancienne Belgique

Le week-end dernier, l’accueil des sonneurs lorientais à Bruxelles a été royal : « Vraiment un moment extraordinaire ». D’abord de complicité, avec un plat du Sud, une paella servie au centre culturel galicien de Bruxelles, très vieux bâtiment de tisserands, brûlé et reconstruit dans l’esprit d’origine, où les chanteuses faisaient elles-mêmes le service.

Ce petit monde s’est vite mis à danser. Et le lendemain, à la salle mythique de l’Ancienne Belgique – où a chanté Brel – devant 850 personnes, le bagad a joué quatre pièces musicales dont une suite de Loudéac sur laquelle les Galiciennes ont tissé une chanson. Et les compagnes des sonneurs bretons, portant un polo lorientais, sont venues sur scène pour une ronde bienvenue.

Des projets

Ces fiançailles d’un week-end ont renforcé les liens. À tel point que les Sonerien an Oriant, qui continuent pour autant à travailler avec le cercle Bugalé pour le spectacle créé en fin d’année dernière, a prévu « Ialma comme invité d’honneur des 30 ans du groupe en 2013 ». Une bonne nouvelle ! Sans attendre, on devrait les voir dès cet été dans quelques festivals bretons intéressés par cette alliance culturelle, voire jusqu’en Galice. Les sonneurs lorientais sont de bons voyageurs !

Gildas JAFFRÉ.
Lorient – lundi 27 février 2012

 


1 Mar 2012 | Presse

 

Tags: , , , , ,

 

© Ialma | Musique celtique | Galice

Flux RSS Ialma Musica | Flux RSS photos